Colloque 2014 – 20e anniversaire

Posted by

Pour souligner les 20 ans de notre accréditation du 28 juin 1994, nous avons invité trois conférenciers, soit Mme Kateri Lefebvre, directrice exécutive adjointe au SEPB, Mme France Laurendeau, directrice du collège FTQ-Fonds et Patrick Rondeau, conseiller régional FTQ.

Près de 105 membres ont assisté à ce colloque où nos conférenciers nous  ont entretenus sur les attaques contre le mouvement syndical et les stratégies pour les contrer.

Kateri1Mme Keteri Lefebvre, conseillère et négociatrice auprès de notre exécutif lors de la dernière négociation collective nous a présenté les conséquences possibles du projet loi 3 sur notre régime de retraite.

Présentation : Le projet de loi 3 et vous

FrancelaurendeauFrance Laurendeau est directrice du Collège FTQ-Fonds depuis sa création en 1999. Avant son affectation au Collège, elle a été conseillère puis directrice du Service de la recherche de la FTQ pendant dix ans.

Entre deux postes à la FTQ, de 1992 à 1997, elle a été successivement directrice du Service aux collectivités et directrice associée du Service de la recherche et de la création de l’Université du Québec à Montréal.

France Laurendeau est diplômée de l’Université de Montréal où elle a obtenu une maîtrise en sociologie en 1978, un baccalauréat et une maîtrise en sciences économiques en 1974 et 1975.

Mme Laurendeau nous a présenté les législations «Right-to-work» et son influence sur les politiques du gouvernement Harper.

Présentation : Législation du travail à l’américaine: une contamination inquiétante!

Patrick Rondeau a commencé son implication syndicale en 2000, dans les librairies Renaud-Bray, syndiquées au SEPB Québec affilié à la FTQ. Il devient le premier
président du syndicat des succursales regroupées de Renaud-Bray en 2003. En 2004, il devient le premier vice-président de la nouvelle section locale 574 du SEPB, qui regroupe plus de 68 unités d’accréditations, dont Renaud-Bray. Il coordonne le réseau des déléguées et des délégués sociaux, les communications, l’éducation et la représentation politique au SEPB-574, à temps plein. Il fonde le Comité d’action sociale et politique au SEPB-574, en 2004. Ce comité devient  par la suite permanent au SEPB-Québec.

Il représente également le SEPB-Québec au comité de solidarité internationale de la
FTQ de 2007 à 2010. Il siège également au conseil d’administration du Centre international de solidarité ouvrière et au comité de coordination de la Coalition québécoise contre les ateliers de misère durant ces mêmes années. Son implication syndicale l’emmènera à occuper un poste de directeur au Conseil régional FTQ Montréal métropolitain (CRFTQMM) de 2007 à 2010.

En 2012, il est embauché comme conseiller régional à la FTQ. Ses tâches consistent à
coordonner les diverses mobilisations de la FTQ, à faire de la représentation politique, de l’appui aux luttes et du développement social économique.

Patrick nous as démontré l’importance de se mobiliser  par l’action politique  syndicales pour contrer les mesures d’austérités et antisyndicales  du gouvernement Harper et du gouvernement Couillard. Il nous as présenté brièvement queques dates du plan d’action mise en place par la FTQ.

Merci et bravo à Robert Martin pour l’organisation et le succès de ce sixième colloque.